Nous retrouvons dans ce livre Elena notre louve garou (voir morsure) partie en quête d'information pour la meute, et oui elle à trouvé par internet une annonce de personne ayant des preuves de l'existence des loups garou ce qui mettrait en danger la meute si cela s'avérait exacte. Elena étant celle qui s'occupe de surveiller et vérifier les rumeurs sur l'existence des loups garou au sein de son clan.

Elle doit retrouver son informateur qui est en fait une informatrice du nom de Paige Winterbourne (héroïne du tome 3 magie de pacotille) et tombe rapidement dans un piège, des gens sont à sa recherche... Des scientifiques veulent la mettre en cage pour l'étudier, elle est pour eux un cas de recherche très intéressant étant la seule femelle loup garou au monde...

L'histoire comme pour le premier tome est rempli de rebondissement et d'action, on retrouve aussi cette façon qu'a Kelley Armstrong de nous mettre dans la tête d'Elena, de ressentir ses émotions ses angoisses, ses espoirs, sa force et sa volonté de ne pas baisser les bras....

On y découvre une nouvelle palette de personnage, avec de multiple talent, vous croiserez dans ses pages des sorcières, vampires, semi démon, shaman,.....et du coté "obscur" des scientifiques, médecins, ex militaire....chiens de garde.... Les limites entre les deux camps ne sont pas très clair, le doute persiste jusqu'à la fin du livre quand à savoir qui sont vraiment les "gentils" et qui sont les "méchants". Le doute et le mystère forment un voile persistant tout au long de ce tome.

Comme le premier, j'ai beaucoup apprécier ce volume, mais pas pour les mêmes raisons. Bien sûr, j'ai apprécié de retrouver Elena, mais j'ai trouver que l'histoire était plus fouiller, plus aboutit que pour morsure, avec beaucoup plus de moment d'interrogation et d'incertitude quand à l'issu du livre, moins télescoper.

J'ai malgré tout un petit pincement au coeur en me disant qu'Elena ne sera pas le personnage du prochain tome snif! snif!

Note 4.5/5