Enfin après une longue attente j'ai pu lire le dernier tome de cette superbe saga l'épée de vérité, toute la série est un coup de coeur et ce tome confirme les dix premiers. Non seulement il clos la série mais aussi la trilogie finale de cette aventure des plus addictives. Je l'ai dévoré et je pense même le redévoré d'ici peu tellement ce fut un bon moment de lecture. A peine ouvert et j'étais déjà, ou à nouveau, embarquer au coeur de l'histoire du sourcier de vérité. Avec ce 11ème tome la boucle est bouclée, ce tome conclu la série et explique certains événements lié au premier tome.

On se retrouve dès la première page en pleine action, Richard, toujours prisonnier de l'ordre, est attaquée par des femmes qui essayent de le supprimer, pas parcequ'il est Richard Rahl puisque tout le monde croit qu'il s'appelle Ribnik. Mais car il est prisonnier et un des meilleur joueur de jallah du camp. Du coup les supporters des autres équipes essayent de le tuer. Kalhan est toujours amnésique et au main de Jagang, elle a repéré Richard parmi les joueurs de Jalah et pense qu'il peut avoir un lien avec son passé. Mais lequel ???

Cette fin de saga, nous permet de retrouver tous les personnages encore en vie ou non qui on fait partie de l'aventure de l'épée de vérité, Zedd qui est à la forteresse du sorcier avec Nicci, Cara, Chase, Tom...Nathan et Anna, la dame abesse qui sont au palais du peuple pour tenir le siège face à jagang, accompagné de Verna, la nouvelle dame abesse, Berdine, Adie....On retrouve bien sûr Jagang et les soeurs de l'obscurité, mais aussi d'autres personnages qu'on a peu vu depuis quelque tome comme Jensenn, les hommes d'adobes...Bref un vrai plaisir de retrouver tout ce petit monde et de découvrir le rôle qu'ils vont jouer pour aider Richard dans sa quête, retrouver sa femme et débarrasser le monde de la tyrannie de Jagang.

On retrouve tout ce qui a fait de cette série, Une série qui compte dans l'univers de la fantasy. Beaucoup d'action, de mystère, de magie,de retournement de situation inattendu, et des personnages fouillés et aboutis. J'ai trouvé le dénouement de cette ultime volume des plus intéressant et des plus travaillé, le fait de ne pas savoir comment va pouvoir évoluer la situation, permet de tenir le lecteur en haleine jusqu'à la dernière ligne. Je retrouve toujours la plume de Terry Goodkind avec bonheur et une fois encore, le charme de son écriture a fait mouche.

J'ai été emporté dans ce maelström au point d'avoir l'impression de lutter au coté des personnages et d'être tombé en plein coeur du livre, plus rien n'existait autour de moi au cours de ma lecture. L'émotion était plus qu'au rendez vous, très rapidement mon petit coeur s'est resserré et s'est mis à battre au rythme des pages, mes yeux on par moment était plus qu'humides tellement j'appréhendais la situation pour nos héros. J'ai assisté au partie de jalah des plus violentes au coté de Kalhan qui vois lutter Richard pour la victoire mais surtout pour la vie, car perdre au jalah signifie mourrir. Bien qu'elle ne sache pas qui il est, elle éprouve le besoin de le voir en vie.

Bon vous l'aurez compris, aucune fausse note pour ce dernier tome ou peut être une .... c'est fini....

Et oui la fin de la lecture a été des plus difficiles, tiraillé par l'envie de finir pour savoir ce qui arrive et d'arrêter pour pouvoir avoir encore un moment avec Richard et Kalhan. Du coup il me reste plus qu'à tout relire pour pouvoir vibrer à nouveau avec eux. Le bon coté c'est qu'il semblerait que Mr Goodkind est décidé de faire une nouvelle saga avec Richard et Kalhan en personnages principaux, donc il y'a plus qu'à espérer qu'elle arrive vite.

Pour ceux qui ont aimé les dix premiers n'hésiter pas foncer, vous ne serez pas déçu. Pour ceux qui ne connaissent pas encore l'épée de vérité, jetez vous sur cette série qui est un véritable enchantement pour tous les fans de fantasy ou non. Une épopée qui ne peut laisser le lecteur indifférent et qui dissémine au fil des pages des conseils simples pour vivre sa vie en profitant de sa liberté, et le fait que chacun est l'artisan de sa propre vie et de son bonheur.

Ma note 5/5 et encore si je pouvais je mettrais bien 6/5 :)