Couverture La quête oubliée des Celtes, tome 1 : Armor

 

Un grand merci à Babelio et aux éditions persée pour cette découverte.

Un livre qui nous entraîne sur les chemins de la bretagne d'antan, de ses mythes et légendes. Au fil d'une quête qui semble insurmontable lors des premières pages. Le jeune Conlaï, serait le seul à pouvoir sauver la bretagne du mal qui la ronge, selon une ancienne légende ou prophétie. Mais conlaï est très jeune et inexpérimenté, jusqu'à ce jour il ne brille dans aucune discipline, pourtant il va devoir plonger dans cette épopée insensée avec ce druide et ce chevalier, qui viennent du nord, pour sauver le monde !!!

Dans les premières pages j'ai eu une petite impression de plonger dans le petit village gaulois qui résiste aux envahisseurs romains, vous voyez de quoi je parle ??? on découvre un petit village celte, avec son druide, son chef, son guerrier, son barde... et les jeunes apprentis conlaï pour le druide, morvan pour les guerriers et coirpre pour le barde.... Trois amis que tout sépare et qui pourtant sont particulièrement soudés. Ils vont permettre a ce roman de construire une base solide de personnage.

Du coté des personnages adultes, on note mog ruith, le druide des terres du nord, Aengus, le chevalier et  Gallig le guerrier du village de Conlaï qui part avec eux pour être le protecteur. Malheureusement, dès le départ Gallig est très antipathique, et fait tout son possible pour se mettre toute la petit bande à dos, il est acariâtre, pessimiste et honnêtement j'ai détesté ce personnage. Mog Ruith a un coté vieux sage, rempli de magie dont il se sert avec parcimonie et discernement. Aengus reste le preux chevalier, honnête et droit, loyal et croyant aveuglément Mog ruith.

Le plus de ce livre est vraiment lié aux description de la bretagne, j'ai aimé suivre nos aventuriers, et découvrir à travers eux Carnac, Quiberon, la cité d'ys... On prend plaisir à découvrir ou redécouvrir les diverses légendes, mythes, êtres mythiques croiser au fil de l'aventure, les korrigans, les menhirs... Petit clin d'oeil bien sympathique, l'auteur a fait traduire plusieurs mots ou titres en breton et je trouve ça vraiment agréable.

Maintenant le bémol, le truc qui gêne un peu, en premier lieu la longueur exagéré des chapitres, parfois près de 50 pages, avec une écriture très dense, et peu aérée, qui pour être tout a fait honnête freine un peu la lecture. Deuxième point quelques erreurs de frappe ou redondance des mots ou inversement de mots ont tendance à être récurrent au fil des pages, et c'est assez fatiguant de relire parfois plusieurs fois le même bout de phrase pour comprendre le sens du texte.

Au final une très jolie découverte, malgré quelques petits soucis de forme, une histoire de fond très très prenante, avec des personnages agréables dans l'ensemble, un premier tome qui donne envie de découvrir la suite en espérant une mise en page plus légère. Un très beau voyage dans le pays celte, avec ces secrets et mystère enfin dévoilé ou presque.

Ma note 3,5/5