Couverture Démonica, tome 1 : Plaisir déchainé

 

Nouvelle lecture des DDL, cette fois nous nous sommes plongés dans Demonica, une des nouvelles séries sorties chez milady. J'ai eu très envie de découvrir cette série dès sa sortie, et puis j'ai lu pas mal d'avis mitigé voir mauvais et j'avoue avoir eu un peu peur de me lancer dans l'aventure. Mais comme à trois c'est toujours plus motivant, nous avons affronter ce premier tome avec simi et everbook.

Le départ est un peu exigeant, dans le sens où l'auteur nous livre toutes les informations sur son monde d'un coup d'un seul ou presque. On découvre les diverses castes de démons, de façon un peu brut et du coup le début semble brouillon et aléatoire. Une fois passé cette première difficulté on se laisse doucement prendre par l'intrigue, l'histoire et ce monde richement doté que nous livre l'auteur. Et malgré ce petit souci j'ai adhéré complètement à ce monde, à l'ambiance, j'ai aimé plongé dans cette histoire. J'ai trouvé les personnages plutôt attachant et je trouve que l'idée de l'hopital pour démon, est une certaine nouveauté. J'ai trouvé un petit coté grey's anatomy ou urgences versions démons.

On va suivre ici Tayla, chasseuse de démon ou Aegis. Les Aegis sont une sorte de croquemitaine des démons, dès que l'on parle d'Aegis, ils commencent à avoir soit des envies de vengeances soit une peur bleu. Le coté sympa c'est qu'on suit cette histoire plutôt coté démon que coté humain. Tayla est persuadé que tout démon est mauvais, comme chaque démon est persuadé que les Aegis sont mauvais eux aussi. Elle va être blessée et se retrouver par hasard dans notre hôpital pour démon, dirigé par des démons. Et va faire la rencontre du médecin et directeur de l'hopital Endémyon, qui est un démon séminus sorte d'incube. En parallèle on va suivre une histoire de trafic d'organe sur démon vivant, qui va être le fil conducteur face à la romance.

J'ai passé finalement un excellent moment avec ce premier tome, j'ai vraiment apprécié cette mise en bouche. Un tome rythmé, avec un petit coté thriller, dans le sens où au départ, l'auteur met en place une sorte de voile mystérieux, tout n'est pas clair, beaucoup de question de doute, et petit à petit au fil des pages on finit par comprendre et lever le voile. Malgré un début un peu dense et bourré d'information, on finit par trouver un livre rythmé avec pas mal d'action et retournement de situation. Sans oublier la romance bien sûr de nos deux héros, qui est assez épique et rempli de faux départ. La lutte va être acharnée mais finalement une très belle aventure.

C'est donc avec plaisir que je lirais le deuxième tome, cette fois on suivra le frère d'Endemyon, que l'on rencontre déjà dans ce premier volet, et qui semble prometteur. Une premier pas bien agréable sur fond d'urgence et de démons finalement bien plus sympathiques qu'il n'y parait au départ. Pour ceux qui comme moi ont entendu parler de ces scènes de sexes abondantes et dégradantes, j'avoue ne pas avoir été gênée, ni choquée par les moments intimes rencontrés, certes de temps à autres c'est un peu fort mais pas plus choquant que d'autre série bit lit, et je reconnais que c'est ces avis un peu récurrent qui m'avait fait peur donc ouf !! de mon coté c'est passé sans heurt et finalement l'histoire est assez orienté sur l'intrigue et l'on est pas étouffée par les scènes chaudes.

Ma note 4,5/5

Les aviss de DDL :  simi    everbook

 

bit lit