Couverture Les Vampires de Chicago, tome 4 : Mordre vous va si bien Editions Milady 2011

 

On retrouve Merit notre sentinelle Cadogan, en plein bricolage, après la fin du tome 3, l'heure est aux réparations. Puis suite a une rencontre avec le maire, elle reprend du service et repars en investigation sur les raves. Merit découvre que non seulement les raves semblent plus nombreuses, et attirent plus de monde, mais surtout qu'une nouvelle drogue y circule le "V". Elle va donc avoir du pain sur la planche. Quant a Ethan, il essaye de conquérir ou reconquérir le coeur de sa belle sentinelle, et fait tout son possible pour y arriver, malheureusement la liste de ses problèmes s'allonge, entre le maire qui lui met la pression par rapport aux raves, les réparations de la demeure cadogan, voilà que le PG envoi un émissaire pour remettre un peu d'ordre dans les maisons de chicago et en particulier au sein de la maison Cadogan.

Alors il est toujours très plaisant de retrouver Merit et Ethan, mais je suis partagée sur ce nouveau volume. Pourquoi ??? et bien autant les trois quart du livre sont sensiblement dans la même veine que les trois premiers tomes, enquête, action, investigation voir flirte et romance pour nos deux héros. Autant la fin m'a laissé complètement perdu. Je ne peux évidemment pas rentrer dans les détails pour ne spoiler personne... Et pourtant c'est pas l'envie qui me manque :p

Que vous dire, une sorte de tsunami, déferle sur la fin du livre, et un ensemble d'événement complètement fou et inattendu s'installe dans ce dernier petit quart. Vous allez me dire : "bah! alors où est le problème c'est plutôt pas mal", oui mais non. Déjà parce que je ne m'attendais absolument pas à ça et en plus je suis perplexe quand au réel de la situation. Plusieurs options se disputent dans ma petit tête par rapport à cette fin :

1) première option, c'est un coup de bluff, génialissime et dans ce cas j'élève l'auteur au rang de maître de l'embrouille et du machiavélisme. Pour être honnête c'est l'idée que je prèfère.

2) Deuxième possibilité tout est vrai, énorme retournement de situation, et pour le coup certaines scènes me semble rudement simplistes et violentes (aucune préparation mentale pour le lecteur au changement) et là c'est vraiment un coup inattendu, et amené de façon assez perverse et définitive. Pour le coup si c'est ça je pense que j'en voudrais un peu à l'auteur.

3) Troisième possibilité :  un coup de folie, un ras le bol de l'auteur voir une fin un peu baclée qui laisse le lecteur sur sa faim.... et là c'est pas sympa pour le lecteur...

Bref du coup selon la version finale soit je met 10/10 pour ce tome avec un chapeau bas pour m'avoir blousé dans les grandes largeurs, soit je suis hyper déçue par la chute de ce tome... Donc pile ou face, y'a plus qu'à lire la suite pour savoir ce que je pense de ce tome 4. C'est vicieux quand même....

Ma note 4,5/5 (sous réserve)