Couverture Le Porteur de lumière, tome 1 : Le Prisme noir Editions Bragelonne 2011

 

Un énorme merci à la team livraddict et aux éditions Bragelonne pour cette magnifique découverte avec ce partenariat.

Depuis un moment j'entend parler de Brent Weeks, mais je n'avais pas encore eu l'occasion de découvrir cet auteur. C'est chose faite désormais et je ne regrette pas, la plume et merveilleuse et on se laisse rapidement embarquer dans l'aventure. Tout est magique que ce soit l'environnement, les personnages, le pouvoir mis en place par l'auteur et cette magnifique idée de créer la magie de la lumière. Ce livre est un trésor à déguster sans modération. J'ai pris un grand plaisir durant la lecture de ce petit pavé envoûtant.

Gavin guile, le prisme, est pris quasiment pour un dieu par le peuple des différentes sapatries (contrée, pays, état). Pourtant le prisme n'est qu'un homme et il va devoir affronter son passé, son présent et son futur. Son passé, car il a eu une vie avant d'être prisme et elle a laissé des blessures intérieures qui vont ressurgir au fil des pages. Son présent car le prisme découvre l'existence d'un fils légitime (???), un bâtard comme les autres le surnomme, nommé Kip, pas facile de se découvrir père d'un jeune homme de 15 ans. Son futur, car le prisme connaît le jour de sa mort, il lui reste 5 ans, 5ans pour 5 objectifs, et le temps passe vite trop vite.

J'ai pris un plaisir certain à suivre le point de vue des divers personnages, j'apprécie toujours de voir le ressenti de chacun des protagonistes. Ici on suit Gavin bien sûr, mais aussi Kip, Karris blanc chêne (une des gardes noirs, garde qui s'occupe de la sécurité du prisme) liée, de par sa jeunesse, au prisme, et bien d'autres que je vous laisse découvrir pour éviter de trop vous en dévoiler. Pas facile quand on a envie de tout raconter tellement ce livre était passionnant. Chaque personnage est très bien décrit et fouillé, ce qui aide a très vite s'imprégner non seulement de ces personnages mais aussi de l'univers mis en place par Brent Weeks, un univers fait de magie, la magie des couleurs. Si au début le concept est un peu flou, l'auteur a su distillé au fil des pages les informations nécessaires à la compréhension, sans tomber dans l'encyclopédie, mais plutôt petit à petit, par touche, ce qui est beaucoup plus facile a assimilé. On comprend donc tout doucement la complexité et l'immensité de cette magie mise en place, ses règles et ses lois.

Un livre qui nous emmène loin et qui nous laisse avec une envie folle de découvrir la suite, on prend du plaisir a suivre le prisme et les autres dans cette folle aventure à travers les mers, les airs, les terres, les complots politiques, les guerres, les joies et les malheurs de nos héros, on vibre durant ce récit d'une multitudes d'émotions. La plume de l'auteur ne peut laisser indifférent, ce premier tome m'a un peu fait penser à la trilogie du magicien noir de Trudi Canavan, qui est une magnifique série. Et après avoir fini ce premier volet je suis non seulement pressée de lire la suite, mais je pense rapidement découvrir d'autres oeuvres de l'auteur...

Encore merci pour ce partenariat, une merveilleuse découverte, ce livre est un petit bijou.

Ma note 5/5

Pour d'autres avis : Vepug , belledenuit , Lebbmony , agnah , dup , blavkwolf