Couverture A comme Association, tome 6 : Ce qui dort dans la nuit Editions Gallimard / Rageot (Jeunesse) 2011

 

Nouveau tome de cette magnifique série jeunesse, après un tome 5 fort en émotion, j'avais hâte de retrouver Jasper pour une nouvelle aventure. Je dois reconnaître que ce tome m'a un peu laissé sur ma fin. Même si le rythme et l'intensité restent identiques aux volumes précédents, il manque d'évolution et de fin digne de ce nom. Plus un tome de transition, une moitié d'histoire. Il met l'eau à la bouche mais nous laisse un peu sur la touche. Il n'y a pas réellement de fin, plus comme dans un épisode de série qui nous laisse sur un à suivre....

Jasper a l'impression qu'il y a un souci au siège de l'agence. Sur une impulsion il suit un groupe d'homme qui semble être des agents de l'association. Très rapidement les choses vont mal tourner et il se retrouve entraîné contre son gré dans une histoire qui sent la magie et le danger a des kilomètres. Il découvre l'enlèvement d'une agent stagiaire Nina et décide de tout faire pour la libérer.

On côtoie dans ce tome différentes phases, tout d'abord un changement régulier de point de vue entre Jasper et Rose. J'ai particulièrement apprécié de rentrer dans la tête de Rose qui est un personnage charismatique de l'association et permet de donner un nouvel éclat à l'histoire. Ainsi qu'une alternance entre rêve et réalité, qui apporte du mystère et laisse planer le doute sur ce que représente réellement ces parties oniriques, qui je pense vont avoir une importance dans le prochain volume. J'ai aimé aussi découvrir le rôle d'Ombe dans cette histoire, elle n'a finalement pas complètement disparue ou du moins pas entièrement ;)

Un tome donc qui laisse un goût d'inachevé, mais qui nous donne l'envie de lire la suite pour connaître le dénouement. On garde tout ce que j'aime dans cette série, une touche d'humour, beaucoup de mystère de la magie, du surnaturel et des personnages sympathiques, vivement la suite....

Ma note 4,5/5