Couverture Les Faucheurs, tome 1 : Chat Blanc Editions Fleuve Noir (Territoires) 2011

 

J'avais lu au hasard de la blogosphère de nombreux avis élogieux sur ce livre du coup je me suis laissé a mon tour tenté, et je suis au final un peu déçu. Est ce parce que j'en attendais trop ? peut être .... D'abord je souhaiterais poussez un petit coup de gueule personnel contre le quatrième de couverture. Il dévoile à lui tout seul la moitié du livre ainsi que le plus gros de l'intrigue. Ce qui je pense a largement contribuer a ma déception, trop d'information tue le plaisir...

Effectivement je me suis ennuyé lors de la première moitié du livre et je pense que c'est dû en grande partie au fait que je savais déjà le "secret" de l'affaire. Donc surtout ne lisez pas le résumé avant le livre sinon le livre perd fortement de son charme. Bien même si la déception est donc dû en premier lieu a ce résumé, je dois avouer avoir été un peu perdu lors de la lecture a cause paradoxalement du manque d'information clair sur les faucheurs. Qui ils sont ? Ce qu'ils font au sein de la communauté et leur place exacte dans l'univers créé par l'auteur. Il y fait sans cesse référence on sent qu'ils sont importants dans le livre mais je n'ai pas bien compris leur rôle et même le livre fini, j'ai l'impression qu'il me manque quelques infos...

Une fois mis tout ce négatif de coté et arrivé a la deuxième moitié du livre j'avoue avoir enfin réussi a me glisser dans cette histoire et je me suis même surprise a plutôt bien apprécié ma lecture (ce qui n'était absolument pas gagné après la première moitié du livre). Je trouve qu'on passe un peu plus dans l'action et le concret. Ce qui donne un nouveau souffle a l'histoire, et qui fait du bien.

On suit donc le jeune Cassel issu d'une famille de faucheur qui a vécu un drame dans sa jeunesse et en est traumatisé. Suite a ce drame il est devenu le mouton noir de la famille et essaye par tous les moyens d'être normal. Non seulement ça, mais en plus il est le seul de la famille a ne pas être faucheur, du coup il reste toujours a l'écart et se sent un peu abandonné. Il suit des cours dans un internat, jusqu'au jour où il se réveil sur le toit en pleine nuit....

Les personnages sont quand a eux assez fade, je n'ai pas réellement réussi a me transposer à leur coté, les faits s'enchaînent mais ont manque de matière pour s'imprégner. Malgré tout on peut noter de bonnes idées, comme dani et sam qui prennent une certaine importance auprès de cassel. Barron et phil sont les frères de cassel et sont des personnages a multiples facettes et le grand père est un monument assez sympathique, une mère peut ancrer dans la réalité. Le tout donne a notre héros beaucoup de boulot pour démêler le bon grain de l'ivraie de tous ces personnages hétéroclites.

Un livre clairement jeunesse, sympathique mais je ne suis pas sûr d'avoir envie de découvrir la suite si il avait fallu donner une note sur la première partie je ne suis pas sur que j'aurai mis la moyenne, au final la fin remonte un peu le tout, mais je trouve qu'on manque de profondeur, alors oui c'est du jeunesse mais je pense qu'on peut malgré tout rentrer un peu plus au fond des choses, jeunesse ne rime pas avec superficiel.

ma note 3,5/5