Une série très particulière pour moi étant mon premier pas dans le monde de la fantasy, j'ai découvert par hasard, un cadeau...j'ai dévoré les trois premiers tomes et depuis je ne me suis pas arrêtée, j'ai eu beaucoup de plaisir à lire cette série dont je ne me lasse pas, plus qu'un tome à attendre pour connaître le dénouement de l'histoire et j'ai vraiment hâte de le lire...

Tout d'abord, pour ceux qui ne connaissent pas, un garde forestier sauve une jeune femme poursuivi par quatre hommes (le syndrome de la demoiselle en détresse), une rencontre, une amitié voir plus mais et c'est un gros mais, la belle jeune femme en détresse est moins faible qu'il n'y parait, elle se nomme Kalhan Amnell et est la dernière mère inquisitrice, elle a un grand pouvoir magique qui l'empêche par ailleurs de se lier d'amour avec quelqu'un et surtout pas avec Richard Cypher notre garde forestier....

Kalhan a une mission retrouver le grand sorcier dont elle ne connaît pas le nom afin de sauver le monde du terrible Darken Rahl. Elle doit le retrouver afin qu'il nomme le sourcier de vérité, le seul capable de mettre fin à la tyrannie Rahl...Il s'avérera que Richard est très ami avec le grand sorcier (sans savoir qu'il est sorcier), bien qu'en terre d'ouest, la magie n'existe pas...Mais zeddicus zul zolander s'est caché en terre d'ouest il y a bien longtemps déjà est n'a jamais dévoilé ses pouvoirs à personne depuis sa fuite et sa disparition...Il nomme Richard sourcier de vérité et une longue quête semait d'embûche commence...

On retrouve divers personnages tous très intéressant avec chacun une magie qui leur est propre, tel que la dame aux ossements, Adie, les soeurs de la lumière, des sorciers....Sans oublier cara sa garde du corps avec berdine, raina, son aïeul Nathan, le peuple d'adobe....un périple qui ne cessent de nous étonner et de nous emmener plus loin dans la magie et dans l'aventure de tome en tome.

Terry goodkind, a une écriture très agréable, il arrive à nous faire entrevoir au fil des pages ce monde magnifique qu'il a créé, on se voit dans la forêt de hartland, aux portes d'ayindril, sur les marches du palais des prophètes, grâce à moult détails sans tomber dans la description pur et dur qui pourrait être lassante, l'auteur jongle admirablement avec les mots et nous fait palpiter du début à la fin de chaque volume, on suit richard, kalhan et les autres les yeux fermés, on vit à leur rythmes et on découvre avec eux les dangers et les mystères qui s'écoulent au fil des pages de l'épée de vérité...

Vous aurez compris cette série et pour moi un grand coup de coeur, le seul point négatif pour moi sera le tome 7 qui est un volume inutile selon moi et peut donner envie de ne pas aller plus loin...dans ce tome nos héros n'apparaissent qu'à la fin du livre soit dans les 40 dernières pages, tout le reste du tome est consacré a un nouveau personnage qui débarque dans l'histoire et j'ai trouvé cela vraiment dommage...

Je recommande à tous cette série qui pour moi restera LA série fantasy, celle par laquelle tout a commencé... Alors merci a Terry Goodkind pour m'avoir fait découvrir ce monde de fantasy, et me faire aimer ce genre littéraire qui ne cesse de m'étonner et de m'émouvoir, qui me plaît de plus en plus au fil de mes nouvelles lecture...

note 5/5